Anti-séparatisme, Moselle, #SciencesPorcs : les réactions de Gabriel Attal sur Europe 1

Le porte parole du gouvernement, Gabriel Attal, s’est exprimé vendredi 12 février au matin sur Europe 1 sur la situation sanitaire en Moselle, sur la loi anti-séparatisme ou encore sur le mouvement #SciencesPorcs contre les violences sexuelles.

Le porte parole du gouvernement, Gabriel Attal, a rappelé ce matin sur Europe 1 que “rien n’était exclu” au sujet des mesures envisagées pour répondre à la situation sanitaire en Moselle. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, se rend aujourd’hui dans le département pour évaluer le niveau de dégradation du territoire suite à l’arrivée de nouveaux variants de coronavirus.

Au sujet du projet de loi anti-séparatisme, débattu hier sur France 2 entre Marine Le Pen et le ministre de l’Intérieur, Gérard Darmanin, l’invité politique d’Europe 1 s’est déclaré “très à l’aise avec le projet de loi” qu’il juge “ni de droite, ni de gauche“. Une façon d’insister sur son caractère républicain.

Il faut que la parole se libère sur les violences sexuelles“, Gabriel Attal

L’homme politique, qui a fait ses études à Sciences Po Paris, a ensuite été interrogé sur le mouvement #SciencesPorcs contre les violences sexuelles au sein des Instituts d’études politiques français (IEP). Il s’est dit “abasourdi” par l’ampleur du mouvement qui témoigne selon lui de son importance. “Il faut que la parole se libère et qu’elle soit portée devant la justice“, a-t-il insisté, avant de rappeler que 1000 places d’hébergements avaient été créées dans l’année pour les personnes victimes de violences sexuelles en France.

Théodore de Kerros / EPJT