Chick Corea, légende du jazz, est mort à 79 ans

Le pianiste américain Chick Corea, légende du jazz, est mort mardi d’une forme rare de cancer, à l’âge de 79 ans, selon un communiqué de presse publié jeudi sur sa page Facebook.

Le pianiste américain Chick Corea, à l’origine du jazz fusion, est mort mardi à 79 ans d’une forme rare de cancer. La nouvelle a été annoncé jeudi par un communiqué de presse publié par son équipe sur sa page Facebook.

Crédit : Facebook Chick Correa

“Je veux remercier tous ceux qui, tout au long du voyage, ont aidé à faire briller les feux de la musique“, a-t-il écrit dans un message publié par son équipe.

J’ai l’espoir que ceux qui ressentent l’envie de jouer, d’écrire, de se produire en spectacle, puissent le faire. Si ce n’est pour eux-mêmes, alors pour nous autres. Pas seulement parce que le monde a besoin de plus d’artistes, mais parce que c’est plus amusant“, a-t-il ajouté dans ce même message.

Un cancer découvert sur le tard

Le cancer du musicien “n’a été découvert que très récemment“, précise le communiqué de son équipe.

Originaire du Massachusetts, Chick Corea, fils d’un trompettiste de jazz, a appris le piano avant de savoir lire, puis s’est également mis à la batterie, vers 11 ans. Inscrit à l’université Columbia à sa sortie du lycée, il arrive à New York en 1959.

Le compositeur des chansons “Spain“, “500 Miles High” ou “La Fiesta” , devenus des classiques, est le pionnier des claviers électriques et électroniques. Il était avec Herbie Hancock et Keith Jarrett, l’un des pianistes les plus influents du XXe siècle.

AFP