Coronavirus : annulation d’un exercice militaire entre Israël et les États-Unis

L’exercice militaire visant à renforcer la coopération américano-israélienne a été annulé. À son origine, des restrictions visant à freiner la propagation du Coronavirus. Israël restreint les entrées en provenance de différents pays européens, dont la France.

Les Etats-Unis et Israël ont annulé un exercice militaire conjoint à cause du nouveau coronavirus, a annoncé jeudi le commandement américain pour l’Europe, basé en Allemagne. « Cette décision est conforme aux récentes directives du ministère israélien de la Santé au sujet du Covid-19 et constitue une mesure de précaution pour garantir la santé et la sécurité de tous les participants », explique le commandement américain.

Cet exercice, baptisé “Juniper Cobra”, est organisé entre les deux pays à intervalles réguliers. Il devait consister, selon les forces de sécurité israéliennes, en un déploiement des soldats américains, aux côtés d’un millier de soldats de Tsahal, pour un exercice lié à la défense aérienne.

Restrictions d’entrée en Israël

Quelque 2.500 soldats américains, stationnés pour partie en Allemagne, devaient au total se rendre en Israël pour participer à l’exercice, censé durer deux semaines, selon les forces militaires israéliennes.

Israël a annoncé mercredi 4 mars avoir décidé d’interdire, sauf à de rares exceptions, l’entrée sur son territoire aux citoyens français, allemands, espagnols, autrichiens et suisses non résidents afin d’éviter la propagation du nouveau coronavirus.

Avec l’Italie et la France, l’Allemagne est l’un des principaux foyers du nouveau coronavirus en Europe.

Les autorités israéliennes avaient déjà interdit l’accès au pays aux Italiens et à des ressortissants de plusieurs pays asiatiques dont le Japon, la Corée du Sud et la Chine, où l’épidémie a pris naissance en décembre.

EPJT avec l’AFP