Covid-19 : abandon de l’essentiel des restrictions en Angleterre

Jeudi 27 janvier, l’Angleterre laisse derrière elle la quasi-totalité des dernières restrictions en vigueur pour lutter contre le virus.

Le gouvernement anglais a mis fin, jeudi 27 janvier 2022, au port obligatoire du masque en intérieur dans les lieux publics. C’est aussi la fin du passeport vaccinal pour les évènement accueillant un public nombreux. “Alors que le Covid devient endémique, nous devons remplacer les obligations légales par des conseils et recommandations“, a souligné la semaine dernière Boris Johnson devant les députés.

Mais des élus se sont opposés à cette levée des restrictions. C’est le cas du Maire de Londres, Sadiq Khan, Opposé à la levée de l’obligation du port du masque dans les transports en commun. L’élu a annoncé maintenir l’obligation du port du masque dans les transports en commun.

Ce vent de liberté tombe à point pour le Premier ministre Boris Johnson, plus que jamais fragilisé à la tête du gouvernement par le scandale des fêtes à Downing Street au mépris des règles anti-coronavirus.

Ces mesures anti-covid avaient été mise en place en automne, lors de l’émergence du variant Omicron. Ces mesures avaient pour but de renforcer la protection de la population grâce à la campagne de rappel. 37 millions de doses de rappel ont ainsi été administrées. Selon les derniers chiffres, 64% de la population de plus de 12 ans a reçu une troisième dose.

Groupe 2