Covid-19 : le Pays de Galles, champion de la vaccination au Royaume-Uni

Le Pays de Galles a affirmé vendredi qu’il serait la première nation du Royaume-Uni à avoir proposé un vaccin anti-Covid à toutes les personnes de plus de 70 ans ainsi qu’aux soignants. 

Nous savons que tous ceux qui doivent encore être vaccinés auront reçu une invitation à venir d’ici à la fin de semaine, ou au plus tard durant le week-end.” C’est ainsi que le Premier ministre gallois, Mark Drakeford, a indiqué sur la BBC avoir atteint l’objectif de vaccination fixé par le Royaume-Uni. Ni l’Angleterre, ni l’Ecosse ne peuvent s’en vanter.

Il y a 740 000 personnes au Pays de Galles” qui correspondent aux quatre groupes à vacciner en priorité (les plus de 70 ans, les soignants, les employés des maisons de retraite et leurs résidents) a-t-il expliqué avant d’ajouter : “689 000 d’entre elles ont déjà été vaccinées mercredi soir. Nous nous attendons, lorsque nous aurons les chiffres jeudi, à dépasser de loin la barre des 700 000.

Vaccination à grande échelle

Le Royaume-Uni s’est reconfiné le 4 janvier dernier pour endiguer une troisième vague très virulente de coronavirus causée par le variant anglais. Il compte sur la vaccination massive de la population pour pouvoir lever rapidement les restrictions.

Le gouvernement de Boris Johnson s’est fixé comme objectif, d’administrer d’ici à mi-février une première dose de vaccin aux quatre premiers groupes prioritaires, soit environ 15 millions de personnes.  Au total, plus de 13,5 millions de personnes au Royaume-Uni ont déjà reçu une première dose du vaccin AstraZeneca/Oxford ou Pfizer/BioNTech, selon des chiffres officiels publiés le mercredi 11 février. 

Le quotidien The Guardian affirme toutefois vendredi, en citant un sondage de l’association professionnelle du secteur, que plus de 400 000 personnes sur 656 000 prodiguant des soins à domicile à des personnes âgées ou vulnérables n’ont toujours pas reçu leur première dose. 

Alexandre Camino