Anne Hidalgo et des maires de banlieue s’engagent sur un programme commun

Anne Hidalgo à l'Altice Arena de Lisbonne, 2017. Photo : Web Summit

La maire sortante et candidate à sa réélection Anne Hidalgo s’est mise d’accord avec une dizaine de maires de banlieue pour élaborer un programme commun. En pleine bataille électorale, la maire PS tente de rassembler.

Le PS et le Parti communiste français (PCF) alliés sur un programme commun, voilà qui ravive des souvenirs que l’on aurait cru ancrés au siècle dernier. La maire sortante de Paris Anne Hidalgo et une dizaine de maires de gauche de banlieue se sont engagés mardi à travailler ensemble.

Nous avons pris conscience depuis longtemps que nos destins sont liés et qu’il y a des sujets sur lesquels nous ne pouvons pas ne pas travailler ensemble“, a expliqué Anne Hidalgo, candidate à sa réélection, lors de la présentation à Pantin (Seine-Saint-Denis) de ce projet baptisé “Grand Paris en commun”.

Au-delà des frontières de leurs communes, ces municipalités comme Bagnolet, Bondy, Cachan ou encore Clichy-sous-Bois, souhaitent se rassembler sur des projets partagés. Ils portent principalement sur l’environnement, les mobilités ou le logement, dans le cadre des élections municipales.

Les principaux engagements des signataires

  •  Environnement :

– Végétalisation des autoroutes et du périphérique parisien

-Création d’un fonds d’aide mutualisé pour permettre le développement de transports non polluants

  • Mobilités :

-Construction d’un Réseau express vélo et de trames vertes, afin de pouvoir traverser la banlieue à pied, fauteuil ou vélo

-Transformation des portes de Paris en grandes places pour favoriser les déplacements à pied ou à vélo

  •  Logement :

-Création d’un organisme foncier solidaire pour toute la métropole

-Mise en place d’un encadrement métropolitain des loyers afin de faire baisser les prix du logement

Pour Anne Hidalgo la solution passe donc par la multiplication des projets communs entre Paris et ses voisins. Reste à savoir si de nouvelles communes vont rejoindre le projet, alors même que la campagne des municipales fait rage.