Trois Femen jugées à Lille pour exhibition sexuelle

Alexandra Chevtchenko, fondatrice du mouvement Femen. Photo : Femen.

Trois activistes du groupe féministe Femen sont jugées ce mercredi au tribunal correctionnel de Lille. Elles sont poursuivies pour exhibition sexuelle.

Une quarantaine de militants sont venus soutenir devant le tribunal correctionnel de Lille les trois Femen jugées ce mercredi pour exhibition sexuelle. “Féministes pas criminelles. Militantes pas délinquantes”, scandent-ils selon La Voix du Nord. “Marianne délinquante sexuelle”, peut-on lire sur des pancartes arborées par des militantes au torse à moitié découvert, un bonnet phrygien sur la tête.

Les trois Femen qui comparaissent ce mercredi à Lille avaient manifesté torses nus et encerclé la voiture de Dominique Strauss-Kahn, lors de l’ouverture du procès du Carlton en février 2015 :

La question qui a ouvert le procès, c’est celle de l’exhibition sexuelle. L’avocat des Femen, Me Michaël Ghnassia, évoquait ainsi la discrimination sexuelle, rapporte La Voix du Nord. Il a déposé une question prioritaire de constitutionnalité, comme en 2014 lors d’un cas similaire.

Une poitrine constitue-t-elle une exhibition sexuelle ? Le tribunal correctionnel de Lille devra le définir pour rendre son jugement. Les trois Femen encourent un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende.

L.B.