“Un allégement des restrictions sanitaires est envisagé au retour des vacances de février”

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, est l’invité de Sud Radio ce matin. Il revient sur les protocoles sanitaires, la réforme du Bac et la colère du corps enseignant.

Les cas de Covid sont en légère baisse dans les écoles “dans toutes les régions de France affirme Jean-Michel Blanquer”. Le ministre affirme que dans les semaines à venir moins de classe seront fermés. Le gouvernement envisage un allègement des restrictions après les vacances de février.

Jean-Michel Blanquer se fixe pour objectif de lever l’obligation du port du masque pour les plus jeunes d’ici la fin de l’année scolaire. “On doit se référer au point de repère de santé pour prendre les mesures” affirme-t-il.

“La réforme du bac n’éloigne pas les filles des maths”

Le ministre revient sur le report des épreuves du Bac et espère “qu’en mars 2023 le bac se déroulera normalement”. Cette réforme du Bac a éloigné les filles des mathématiques selon plusieurs études. Jean-Michel Blanquer nie ces chiffres et affirme que l’objectif de cette réforme du Bac est de créer des programmes personnalisé afin de pousser les filles à choisir des enseignements scientifiques pour les poursuivre à l’université.

En 2019 il y avait 49 000 filles qui avaient pris l’option maths en Terminale. Aujourd’hui elles sont 52 000. Aujourd’hui il y a une campagne pour faire croire qu’il y a une baisse des enseignements mathématiques” affirme le ministre et se félicite d’une montée de niveau depuis la réforme du Bac.

“On souhaite continuer de revaloriser les salaires”

“Il existe aujourd’hui une paupérisation des métiers de l’enseignement” affirme Jean-Michel Blanquer qui outre appel au respect des professeurs et rappelle l’existence d’un dispositif de signalement des cas de violences destiné aux enseignants. Le ministre dévoile également l’un des objectifs du quinquennat à venir : “On souhaite continuer de revaloriser les salaires et améliorer le bien-être”. Reste à connaître le résultat de l’élection présidentielle à laquelle Emmanuel Macron n’est pas encore candidat.