Un club de judo guadeloupéen secoué par une affaire d’agressions sexuelles sur mineurs

L’affaire s’est déroulée au mois de novembre 2021. En Guadeloupe, un professeur de judo est accusé d’agressions sexuelles sur mineurs entre les années 2000 et 2020.

Un professeur de judo a été mis en examen et écroué en novembre dernier pour des agressions sexuelles sur mineurs, a appris l’AFP jeudi auprès du parquet de Pointe-à-Pitre, confirmant une information de RCI Guadeloupe.Les faits présumés ont été commis sur “cinq victimes identifiées à ce jour, entre les années 2000 et 2020” selon Patrick Desjardins, procureur de la République de Pointe-à-Pitre.

L’incarcération de l’homme remonte “au mois de novembre”, mais n’a été révélée que jeudi par la radio locale. Il s’agit d’un professeur de judo “connu“, ayant exercé “dans un club de la commune du Moule” selon la même source. Selon RCI, l’homme est âgé d’une cinquantaine d’années et aurait abusé de ses victimes présumées “dans sa voiture, à son domicile ou même directement lors des entraînements au club“.