La Bourse de Paris recule après la Fed

Ce jeudi, la Bourse de Paris accuse une baisse de 1,09% dans les premiers échanges. En cause notamment, le nouveau cap monétaire de la Réserve fédérale américaine annoncé hier après-midi. A l’ouverture ce matin, le CAC 40 avait perdu 1,47%.

La Bourse de Paris évoluait en nette baisse de 1,09% dans les premiers échanges ce jeudi matin, les investisseurs digérant avec difficulté la confirmation du nouveau cap monétaire de la Réserve fédérale américaine.

L’indice vedette CAC 40 a perdu 1,47% à l’ouverture ce jeudi. La veille, il avait fortement rebondi de 2,11%, après une chute de près de 4% lundi. “On attendait beaucoup de l’intervention de Jerome Powell”, le président de la Fed, “et il n’a pas rassuré les investisseurs”, résume Christian Parisot, du courtier Aurel BGC.

“La prochaine hausse de taux aura bien lieu en mars”

La réunion du comité de politique monétaire “a confirmé que la prochaine hausse de taux aura bien lieu en mars prochain (soit près de sept ans après le dernier relèvement) mais que le resserrement monétaire pourrait être plus rapide qu’anticipé par les investisseurs”, juge John Plassard, spécialiste de l’investissement chez Mirabaud.

La Fed est prête à réduire “plus tôt” et “peut-être plus vite” qu’après la crise de 2008 son bilan, gonflé par deux années d’achats d’actifs, a dit M. Powell. Ce dernier est aussi resté flou sur la hauteur du relèvement des taux directeurs, n’excluant pas une remontée de 0,50 point de pourcentage tandis que les analystes prévoient moitié moins. 

Groupe 1