Renault-Nissan-Mitsubishi Motors : 23 milliards d’euros investis dans l’électricité

Ce jeudi 27 janvier, l’Alliance a annoncé un investissement important prévu dans l’électrification sur les cinq prochaines années. L’objectif, lancer 35 nouveaux modèles électriques d’ici 2030, dont certains “made in France”.

L’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi Motors a annoncé ce jeudi 27 janvier investir 23 milliards d’euros dans l’électrification de sa production. L’objectif : lancer 35 nouveaux modèles électriques d’ici à 2030. Le constructeur confirme la forte accélération de ses trois membres, qui ont investi au total 10 milliards d’euros dans ce domaine jusqu’à présent.

La feuille de route 2030 de l’Alliance prévoit aussi le renforcement de l’utilisation de plateformes communes entre les trois constructeurs, devant concerner 80% de leurs 90 modèles en 2026 (toutes technologies de motorisation confondues), contre 60% aujourd’hui.

Un modèle “Made in France”

Concernant les 35 nouveaux modèles électriques des trois constructeurs d’ici à 2030, 90% d’entre eux seront produits sur cinq plateformes communes de l’Alliance au niveau mondial.  La toute dernière de ces plateformes, doit être lancée en 2024 sur le site ElectriCity, le nouveau pôle industriel électrique du constructeur français dans le nord de la France.

Cette plateforme équipera 250.000 véhicules par an sous les marques Renault, Alpine et Nissan. Le groupe japonais a annoncé jeudi qu’un nouveau véhicule électrique compact de sa marque sera fabriqué sur le pôle ElectriCity. Elle remplacera la Nissan Micra, qui était produite dans l’usine Renault de Flins (Yvelines).

Groupe 2